WikiMiNET

La documentation technique et administrative

Outils pour utilisateurs

Outils du site


wiki:cluster:nas:openindiana

OpenIndiana

OpenIndiana est un fork de OpenSolaris. Le projet a été commencé le 14 septembre 2010 et a pris son envol lors de l'annonce des intentions d'Oracle concernant OpenSolaris.

OpenSolaris est basée sur la licence CDDL et est openSource. Elle est incompatible avec la GPL à cause de quelques détails. Elle est considéré comme libre pour l'Open Source Initiative.

A MiNET, Charybde et Scylla sont basés sur OpenIndiana.

configuration

bge0 c'est pour les cartes broadcom, pour les intel c'est e1000g0 ou autre. Demander à voir les interfaces physique pour être sûr.

Configuration d'une interface réseau

Obtenir une adresse IP

Sur une installation Solaris 11 Express, il y a par défaut un service de type Network Manager qui s'appelle Network Auto Magic (NWAM). Ce service permet de gérer plusieurs types d'interfaces et différent profils réseaux. Pour une configuration serveur on préferera toutefois souvent une configuration statique.

Désactiver NWAM:

svcadm disable network/physical:nwam
svcadm enable network/physical:default
I) Obtenir une adresse IP:

Lister les interfaces réseaux:

dladm show-phys

Pour afficher les interfaces physiques liée à une interface logique:

dladm show-link

Afficher les interfaces logiques:

ipadm show-if

NB: lo0 est la seule interface que l'on doit avoir après avoir éteind NWAM.

Créer et configurer une interface logique: Dans un premier temps, on doit créer une interface logique avant de lui attribuer une adresse IP. Cela créer un lien en l'interface logique et l'interface physique.

ipadm create-if bge0
dladm show-link
ipadm show-if

Afficher les adresse IP existantes:

ipadm show-addr

A) DHCP:

Après avoir créer l'interface logique on lui attribue une adresse IP avec une configuration DHCP:

ipadm create-addr -T dhcp bge0/v4

Pour supprimer la configuration DHCP de l'adresse pour passer en statique: # ipadm delete-addr bge0/v4

B) IP statique:

Pour attribuer une adresse IP statique à une interface logique:

ipadm create-addr -T static -a 192.168.100.200/24 bge0/v4
II) Autres services réseaux

A) Default gateway:

Afficher la table de routage:

netstat -r

Ajouter une route par défaut:

route -p add default 192.168.100.1

add net default: gateway 192.168.100.1 add persistent net default: gateway 192.168.100.1

Pour vérifier la configuration DNS, lancer la commande suivante:

cat /etc/resolv.conf

B) DNS:

Puis essayer d'obtenir la résolution pour google.com

dig www.google.com

De plus, Solaris utilise /etc/nsswitch.conf pour dire au système quel type de résolution de nom de domaine utilisé. En enlevant NWAM, on a par défaut une lecture du /etc/hosts ce qui empêche les résolutions de noms de domaines pour Firefox, wget, samba et autres.

cat /etc/nsswitch.conf

Le fichier doit ressembler à: hosts: files dns ipnodes: files dns

C) Gestion de NWAM:

Depuis Solaris 11, au lieu d'interdire network/physical:nwam et d'autoriser network/physical:default, on peut contrôler le mode ncp à DefaultFixed:

netadm enable -p ncp DefaultFixed

Pour remettre NWAM on peut remettre le mode ncp en automatique:

netadm enable -p ncp Automatic

Voici la manière dont j'ai configuré le link aggregation :

J'ai rentrer ifcong -a pour obtenir la liste des interfaces.

Aucune n'était configuré (logique…).

Voici la commande qui donne la liste des interfaces :

dladm show-link

Nous allons maintenant créer un link aggregation.

Attention, si ifconfig -a vous a donner des résultats, il faudra d'abord déconfigurer les interfaces que vous souhaitez ajouter à votre link aggregation, et ce via la commande :

ifconfig <int> unplumb

Ensuite, nous allons créer notre link aggregation :

dladm create-aggr -d <int -d <int> ... -d <int> -P L4 -L passive -T short <aggr>
dladm show-aggr

Pour changer le link Aggregation LACP apres la creation

dladm modify-aggr -P L4 <aggr>
dladm modify-aggr -L passive -T short <aggr>

Enfin il nous faudra configurer le link aggregation :

ipadm create-if aggr1
ipadm create-addr -T static -a <ip>/<netmask> aggr1/v4

Note : les changements fait via ifconfig ne seront pas persistants… D'où l'utilisation de commandes exotiques…

Un lien vers comment configurer les jumbo-frames.

DNS

Voici comment configurer le client DNS :

Éditez simplement le fichier /etc/resolv.conf

Voici à quoi il doit ressembler :

search minet.net
nameserver 192.168.102.55
nameserver 192.168.102.54

Vous pouvez ensuite tester la résolution avec nslookup, comme sous Linux…

Proxy

Il nous faut passer par un proxy pour pouvoir installer des paquets :

export http_proxy=http://192.168.102.61:82

Installer un paquet

Rechercher un paquet :

  pkg search -pr iperf

Installer un paquet :

  pkg install iperf

Configurer le NTP

Voici les commandes que j'ai utilisé pour configurer le NTP :

cp /etc/inet/ntp.server /etc/inet/ntp.conf
echo "server 192.168.102.4 192.168.102.8" >> /etc/inet/ntp.conf
svcadm enable ntp
svcs ntp

Passer le disque système en Raid1

Consultez ceci

Yohan Pipereau 2017/05/28 23:52

Liens complémentaires

wiki/cluster/nas/openindiana.txt · Dernière modification: 2017/05/28 23:53 par sowarks